Comment installer un mitigeur thermostatique pour la salle de bain

Que ce soit en neuf ou en rénovation, l’installation d’un mitigeur thermostatique est assez simple à réaliser. Cet appareil sert à prévenir certains risques comme l’étourdissement et les brûlures. Raccordé au réseau d’eau chaude sanitaire, il s’installe le plus généralement sur des raccords excentrés qui sont équipés de rosace et se relient à la douche. Voici les étapes à suivre pour l’installer dans votre salle de bains.

Le matériel nécessaire avant l'installation

Pour l’installation du mitigeur thermostatique, il est nécessaire de s'équiper d'un certain nombre de d'outils de :

  • Un robinet mitigeur thermostatique avec ses raccords et ses joints
  • Une paire de rosaces
  • Une paire de raccords excentrés
  • Deux raccords à olives
  • De la silicone avec un pistolet extrudeur
  • Un rouleau de téflon
  • Un jeu de clés plates ou clé à molette
  • Un niveau à bulle
  • Un mètre
  • Un tournevis

La durée de l’installation est d’environ 45 minutes. Elle peut être réalisée par une seule personne

Comment installer le mitigeur thermostatique pour la salle de bains ?

Préparer l’accueil du robinet de douche

Notez que pour procéder à l'installation, il est important de se munir de la notice de montage qui accompagne l’appareil dans le but d’avoir un aperçu global du matériel. Pour commencer, il est important de fermer au préalable le circuit d’eau et d’ouvrir le robinet le plus proche afin de vidanger le circuit de l’installation sanitaire. Ensuite, il faut repérer l’arrivée d’eau chaude qui généralement, se situe à gauche de l’installation.

Après avoir éventuellement démonté l’ancien robinet, assurez-vous que les raccords disponibles sur vos arrivées sont compatibles avec les raccords excentrés du nouveau robinet. Les raccords sont la plupart du temps, des raccords femelles filetés de dimension : 15x21 mm ou 20x27 mm. Si les raccords femelles des arrivées d’eau ne sont pas compatibles, il faudra installer des réducteurs. Ce sont des raccords à visser que l’on monte au téflon et qui rendent possible la connexion entre deux raccords de différente taille.

Effectuer un pré montage du mitigeur thermostatique

Il est essentiel dans cet exercice, de vérifier et de régler les différents éléments de votre appareil en réalisant un pré montage, encore appelé montage à blanc. Il faut donc :

  • Visser les raccords excentrés de façon à ce qu’ils dépassent le mur d’environ 40 mm. Vous pouvez consulter la notice pour savoir la côte exacte.
  • Visser les rosaces jusqu’au mur.
  • Ajouter le montage en vissant ou en dévissant les raccords afin d’avoir l’entraxe recommandé dans le manuel de montage.
  • Vérifier l’alignement horizontal avec un niveau de bulle en l’installant sur les rosaces. Installez le mitigeur thermostatique en vissant les écrous avec la main. Il faut veiller à ce que les écrous ne touchent pas les rosaces.
  • Enfin, vérifier une deuxième fois l’horizontale avec un niveau à bulle. Si tout est correctement installé, démontez le tout, mesurez et notez exactement la distance qui sépare les raccords excentrés au mur.

Le montage à blanc est ainsi réussi.

Installer le mitigeur thermostatique pour la salle de bains

L’heure est arrivée de monter définitivement votre mitigeur thermostatique.

  • Étanchez les raccords excentrés avec du téflon, ensuite, enroulez-les suivant le sens du filetage.
  • Vissez les raccords excentrés avec une clé plate de sorte à retrouver la position déjà mesurée et notée. Assurez-vous que le tout est cohérent et correspond à vos précédentes mesures.
  • Vérifiez l’horizontalité avec un niveau à bulle comme dans le cas du pré montage.
  • Réalisez un joint silicone autour des raccords excentrés puis vissez les rosaces.
  • Vérifiez que les filtres à impuretés sont bien installés sur chacune des arrivées dans le corps du mitigeur.
  • Vissez ensuite le mitigeur thermostatique sur les raccords excentrés à l’aide d’une clé plate et, sans utiliser de joints supplémentaires. Si le montage est bien réalisé, les écrous du mitigeur ne toucheront pas les rosaces.
  • Faites une dernière vérification de l’horizontalité du mitigeur et corrigez si nécessaire.

L’étape suivante consistera à raccorder le flexible de douche et la douchette

Raccorder le flexible de douche et la douchette

  • Vérifiez toujours qu’il y a des joints caoutchouc dans les embouts du flexible de douche.
  • Ensuite, vissez à la main, mais fermement, le flexible de douche sur le robinet. Si la douchette n’est pas raccordée au flexible, il faudra alors reprendre l’installation du mitigeur.

Il faut veiller à ne pas utiliser des outils pour effectuer le serrage.

Mettre en eau et tester le robinet mitigeur

Maintenant que l’installation est faite, il ne reste plus qu’à effectuer plusieurs tests. Vous pouvez rouvrir l’alimentation en eau du logement.

En fonction du modèle de mitigeur thermostatique, il est possible que la consigne de température soit à régler. Dans ce cas, vous pouvez vous reporter à la notice de montage et vous équiper d’un thermomètre.

A propos de l’auteur

Laissez un commentaire 0 commentaires

Laissez un commentaire: