Poser du carrelage mural : le tutoriel complet pour faire ça tout.e seul.e !

Le carrelage est vraiment une matière tendance très appréciée. Facile à poser, il ira aussi bien dans une cuisine, que dans une salle de bain, ou même un salon accordé à d’autres supports.

Si le carrelage ne présente pas de souci particulier à la pose, il n’en reste pas moins qu’il faut un minimum d’attention et respecter certaines étapes pour obtenir un résultat impeccable, surtout sur un mur...

On fait le tour du sujet ensemble, et je vous laisse ajouter vos questions en commentaires si besoin.

Le matériel à prévoir

Pour bien vous préparer, munissez-vous :

  • D’une truelle et d’une auge 
  • D’une spatule crantée 
  • D’un maillet en caoutchouc
  • D’une batte de carreleur
  • D’un mètre et d’un crayon gras
  • d’une pince bec de perroquet
  • D’un cordeau à tracer ou d’une règle de menuisier et d’un niveau à bulles
  • d’une raclette à caoutchouc
  • D’une éponge, de chiffons…
  • Et d’une carrelette (à main ou électrique, découvrez les meilleurs modèles ici)

Pensez aussi à vous munir de tasseaux en bois, de colle à carrelage, de pointes à béton, de mortier de jointoiement, des T et des croisillons d’espacement.

Concernant l’approvisionnement en carrelage, prévoyez environ 5% de chutes

Utilisez une carrelette à main ou électrique pour découper votre carrelage

Le choix du carrelage

Le choix du carrelage donne le ton

Le choix du carrelage est très important pour réussir votre pose. Si le carrelage est totalement étanche, facile d’entretien, durable et hygiénique, il est important de bien le choisir selon la pièce de la maison et votre expérience de pose.

Le plus facile à poser est sans doute la faïence. Vous trouverez de nombreux modèles, des tailles différentes et des coloris variés. Attention la faïence se pose uniquement sur les murs, en aucun cas au sol.

Le Grès a aussi un bel effet, et propose différents effets (bois, béton, métal…). Plus solide, plus épais, vous pourrez aussi le poser au sol et ainsi créer une harmonie mur/sol.

La Mosaïque, très tendance, est particulièrement résistante et imperméable. Elle sera privilégiée dans les salles de bain, notamment pour réaliser une douche à l’italienne par exemple. Elle est facile à découper.

Préparer son mur

Préparer son mur est important, ne tolérez aucune imperfection et aucune poussière.

Le mur doit être le plus lisse possible, et toute poussière chassée au risque que la colle n’adhère pas suffisamment.

Ne négligez donc pas cette étape, ainsi, vous serez plus confortable pour la suite des opérations.

Ensuite, préparez votre colle, en suivant les instructions sur le pot. Vous choisirez une colle déjà prête si vous voulez vous faciliter la tâche, ou à mélanger si vous préférez préparer votre colle à volonté. Quoique vous choisissiez, pensez bien à fermer votre pot en fin d’atelier pour éviter que la colle ne sèche.

Vous trouverez dans votre magasin de bricolage préféré, la colle adaptée, n’hésitez pas à vous faire conseiller pour cela, que ce soit pour la qualité ou la quantité. Sachez par ailleurs, que la marque importe peu, vous pourrez opter pour la marque de base, souvent moins chère, et tout aussi efficace.

Si vous réalisez une pose de carrelage en salle de bain, pensez préalablement au kit d’imperméabilisation, obligatoire pour assurer une parfaite étanchéité de votre carrelage.

Avant de vous lancer dans la colle, préparez votre mur en le “traçant”. Regardez la vidéo en fin d’article pour bien vous repérer. Il vous faut pour cela des tasseaux de bois, des vis, une niveau à bulles, un cordeau à tracer ou une règle de menuisier.

L’idée est de se préparer à poser bien DROIT car les murs ne le sont pas toujours, et si vous partez de travers, vous aurez de gros soucis à l’arrivée !

Sinon, dernier petit conseil, si vous avez une grande surface à poser, ou si vous avez les genoux fragiles, pensez à vous munir de genouillères ou de coussins en mousse sinon, vous risquez d’en baver comme mon cousin Thomas 🙂

Pensez à vous protéger les genoux !

Poser le carrelage

Voilà, maintenant que votre mur est prêt, vous pouvez vous lancer dans la pose de votre carrelage à proprement parler !

Commencez à mettre votre colle sur le mur, sans recouvrir tout le mur, il est préférable d’y aller pas à pas, par 2 à 3 carreaux par exemple, afin d’éviter que votre colle sèche. Utilisez la spatule crantée pour étaler la colle en la répartissant au mieux.

Utilisez la spatule crantée pour étaler la colle

Pour poser votre carreau, utilisez des T et des croisillons d’espacement. Posez le carreau sur son côté du bas, et claquez le directement sur la colle (quand je dis claquez le, c’est avec une certaine délicatesse malgré tout, mais on doit entendre un petit “clac”, cela permet de vous garantir qu’il ne reste pas d’air derrière votre carreau. Pour vous en assurer encore mieux, vous tapoterez le carreau avec le maillet en caoutchouc une fois posé).

Un petit “clac” pour vous garantir qu’il ne reste pas d’air derrière le carreau

Vérifiez toujours que tout est bien droit avant de passer à une nouvelle série de carreaux. Vous utiliserez la batte de carreleur pour égaliser les carreaux entre eux (en tapant dessus avec le maillet).

Pour les coupes droites, utilisez une carrelette (celle à main est plus facile, moins salissante, moins bruyante et moins dangereuse à utiliser, mais votre choix dépendra de la quantité de carreaux à couper et de son épaisseur).

Pour les coupes arrondies, vous pouvez utiliser une meleuse et/ou une pince bec de perroquet. Enfin, pour réaliser un trou rond, s’il s’agit de faire passer une prise électrique, vous trouverez en magasin des trépans diamant pour réaliser un trou parfait. Voici une vidéo de présentation de ce type de produit et la façon de l’utiliser pour un résultat optimal :

Voilà, il vous reste à faire les joints ! Vous aurez besoin d’une raclette en caoutchouc, et vous veillerez à bien faire pénétrer la matière dans les rainures. Vous récupérerez le surplus, puis vous passerez l’éponge humide pour lisser l’ensemble.

L’astuce de Florence : La pose en coin et en arrondi

Attention : si vous posez du carrelage sur deux murs, vous aurez des coins à gérer. Faites bien attention à mettre un joint de chaque côté de vos carreaux. Ainsi, au niveau du coin, vous aurez deux joints collés l’un à l’autre. Il ne faut jamais avoir deux carreaux de carrelage qui se touchent, sinon, l’étanchéité sera nulle.

Autre point : pour réaliser une douche à l’italienne, vous aurez peut-être à gérer des arrondis. Dans ce cas, optez pour la mosaïque, qui se présente sous forme de plaques à poser. Il vous sera facile de leur donner une forme arrondie.

Florence​​, Co-créatrice du site Lesbricoleuses.fr

Voilà pour ces quelques conseils ! Et comme d’habitude, pensez à partager en commentaires vos trucs et astuces supplémentaires qui pourraient aider la communauté !

A propos de l’auteur

Moi, c’est Florence, 49 ans, maman de 3 ado. Etre propriétaire d’une maison, c’est chouette, mais quand on achète un bien avec “du potentiel”, il y a de quoi s’occuper. Mettre la main à la pâte est devenu rapidement indispensable… et puis un réel plaisir. Avoir un compagnon du métier et passionné, ça aide drôlement à choisir les bons outils, à adopter les bons gestes, et à rester zen ! Quel bonheur de partager tout cela avec vous ! On y va?

Laissez un commentaire 0 commentaires

Laissez un commentaire: