Comment réduire sa facture de gaz naturel ?

Le gaz naturel est principalement utilisé pour le chauffage, l’eau chaude sanitaire ou encore la cuisson. Lorsque l’on sait que jusqu’à 60% de la consommation de gaz au sein d’un logement est attribué au chauffage, la facture peut rapidement grimper en dehors des périodes estivales. Voici quelques astuces pour vous aider à réaliser des économies de gaz naturel toute l’année.

Choisir la bonne température de chauffage

La température recommandée n’est pas la même pour toutes les pièces du logement. Les pièces de vie, comme la salle à manger, la cuisine ou la salle de bain doivent être chauffées à un maximum de 19° tandis qu’une température de 16° convient parfaitement pour les chambres. Les pièces non-essentielles ou de passage - comme l’entrée - n’ont pas besoin d’une température dépassant les 14°. Baisser la température d’un degré permet d’économiser jusqu’à 8% de gaz.

Il est aussi inutile de chauffer lorsque personne n’est présent au sein du logement. Il ne faut cependant pas pour autant arrêter complètement le chauffage ! Remonter la température d’une pièce augmente significativement la consommation d’énergie. Lors de son départ, il suffit de baisser la température de quelques degrés. Le thermostat reste le meilleur outil pour régler au mieux sa consommation de gaz naturel.

Conserver au mieux la chaleur

Chauffer efficacement son logement ne suffit pas, il faut en effet pouvoir retenir la chaleur et éviter les déperditions thermiques. L’isolation est très importante et permet de réaliser des économies d’énergie importantes pour ainsi réduire sa facture. Le toit et les murs représentent l’interface la plus importante avec l’extérieur. L’isolation des combles permet par exemple de réduire jusqu’à 30% la déperdition. À titre de comparaison, l’utilisation de fenêtres double ou triple vitrage permet de conserver jusqu’à 13% de la chaleur.

Pour accompagner la rénovation énergétique des logements, des aides sont mises en place par l'Etat et les administrations régionales. Ces aides prennent la forme de primes, de crédits d’impôts ou encore de prêts ; telles que listées sur ce site du gouvernement​.

Changer de fournisseur de gaz naturel

De nombreux fournisseurs alternatifs proposent désormais des contrats gaz. Engie, anciennement GDF (Gaz de France), ne possède plus le monopole de ce marché. En changeant de fournisseur ou d’offre, il est possible de réaliser jusqu’à 200€ d’économies par an. Le gaz naturel est absolument le même peu importe le fournisseur, le réseau est géré par le même organisme (GRDF). Le changement de fournisseur est sans contrainte puisque les offres gaz sont sans engagement. De même, le changement de fournisseur de gaz n'occasionne aucune coupure de gaz et ne nécessite aucune intervention de la part d’un technicien.

Les comparateurs existent et accompagnent le consommateur pour mieux comprendre le marché du gaz naturel. Le site spécialisé Fournisseurs-gaz.com analyse par exemple les fournisseurs de gaz disponibles sur le marché, compare les offres et vous recommande pour ainsi choisir l’offre la plus adaptée à vos habitudes de consommation tout en réalisant des économies d’énergies.

Optimiser sa consommation d’eau

Le chauffage de l’eau est le deuxième poste de consommation de gaz naturel. Il n’est pas nécessaire que la chaudière chauffe l’eau à plus de 55 ou 60 degrés. Cette température empêche le développement des bactéries et permet d’éviter l’accumulation de calcaire dans la tuyauterie. Ne pas oublier l’entretien annuel de sa chaudière ; une chaudière en mauvais état étant plus énergivore qu’une chaudière entretenue.

Une autre option est d’éviter au maximum les bains pour privilégier les douches. Un bain correspond à 5 douches en comparant la quantité d’eau utilisée. Un bain consomme ainsi 5 fois plus de gaz qu’une douche.

Cuisiner autrement

L’entretien régulier des brûleurs améliore leurs performances. Pour accélérer la cuisson, pensez à utiliser des couvercles pour les poêles et les casseroles. De même, choisissez le brûleur le plus adapté à votre équipement. La taille du brûleur doit être équivalent ou inférieur à la taille du culot de la casserole.

L’ensemble de ces astuces permet d’économiser jusqu’à 3 fois votre consommation de gaz naturel au sein de la cuisine.

A propos de l’auteur

Bricoleuse, et pas que du dimanche (!!). J'aime autant me salir les mains qu'en prendre soin. Je me sens aussi à l'aise au jardin qu'à la cuisine, et sur ce site, je prends plaisir à partager avec vous tous mes conseils !

Laissez un commentaire 0 commentaires

Laissez un commentaire: