Bien choisir ses chaussures de sécurité pour les femmes

Équipement de protection par excellence, les chaussures de sécurité femme sont indispensables pour assurer la sécurité au travail. Elles sont ainsi utiles pour prévenir les blessures au pied ainsi que les autres types de risques. Vu la large variété de modèles sur le marché, choisir ses chaussures de sécurité pour femme n’est pas une chose aisée. Découvrez les critères à prendre en compte.

Une chaussure de sécurité femme en fonction du métier

Le premier critère à prendre en compte pour choisir ses chaussures de sécurité femme est le métier dans lequel vous évoluez. En effet, les chaussures de sécurité vous protègent contre les risques chimiques, l’écrasement, les risques mécaniques, biologiques, thermiques et les risques de perforation, tout dépend de vos besoins. L’ergonomie variera ainsi en fonction des situations à risque auxquelles vous ferez face.

Les chaussures de sécurité intègrent des protections spécifiques adaptées en fonction du métier : menuisier, maçon, serrurier, électricien, cuisinier, soudeur, bûcheron, laborantin, etc. Donc, d’un métier à un autre, vous serez amené à porter des bottes de sécurité, des sur-chaussures, voire des sabots de sécurité. Ce sont les conventions collectives régissant le corps de métier qui définissent le type de chaussure de sécurité adapté.

Interrogez-vous sur les conditions climatiques dans lesquelles vous travaillez, la respirabilité ainsi que votre mobilité afin de choisir la paire adaptée.

Choisir une chaussure suivant les normes de sécurité

Il est essentiel de se pencher sur les normes de sécurité afin de bien choisir vos chaussures de sécurité femme. Elles sont régies par la norme EN 345 qui est déclinée en 3 degrés de protection.

  • EN 345 S1 : ce degré comprend les chaussures de sécurité en cuir et autres matières (exempté le caoutchouc). Les chaussures de sécurité femme S1 sont dotées d’embouts de protection pouvant résister à un choc énergétique de 200 joules et un écrasement de 15 kN. Ces chaussures disposent de propriétés antistatiques avec talon à absorption de chocs et d’énergie.
  • EN 345 S2 : les chaussures de sécurité femme disposant de cette norme comprennent les mêmes propriétés que les chaussures S1. Elles comprennent en plus une tige hydrofuge.
  • EN 345 S3 : elles intègrent les exigences des chaussures S2 et disposent de semelles à crampons et anti-perforation.

Le confort : un détail des plus importants

Il est important de prendre en compte le confort lorsque vous devez passer plus de 7 heures avec vos chaussures de sécurité. Le poids est ainsi un critère fondamental pour une paire confortable. Des modèles renforcés en acier seront plus lourds que ceux qui ne comprennent pas de matériaux métalliques. On estime qu’une chaussure de sécurité femme légère pèse environ 480 g en pointure 37. Vous pouvez ainsi vous tourner vers les modèles dont les embouts sont en matériaux composites et la semelle anti-perforation en textile, ils vous assurent légèreté et souplesse.

L’amorti du confort d’accueil est aussi un élément à examiner. Choisissez une paire ayant un bon amorti pour éviter les douleurs à la plante du pied et au talon. Des matériaux expansés comme le polyuréthane ou l’EVA pourront vous assurer douceur et souplesse. Une semelle extérieure douce combinée à des matériaux souples et de qualité pourra garantir une liberté de mouvement à votre paire de chaussures.

Préférez une paire de chaussures de sécurité assez large afin que vous puissiez porter des chaussettes plus épaisses et augmenter ainsi le confort.

Chaussures basses ou montantes ?

Tout dépendra de votre style et de vos habitudes, mais c’est aussi une question de protection. Si votre métier vous confronte à des risques de chocs au niveau des malléoles et que vos chevilles sont exposées, il vaut mieux choisir une chaussure de sécurité montante.

Chaussures plates ou à talon ?

La hauteur du talon pour vos chaussures de sécurité femme dépendra de vos habitudes. Si vous avez l’habitude de porter des talons en dehors des heures de travail, il vous sera difficile de passer de longues heures de travail dans des chaussures de sécurité femme. Dans le cas où vous souhaitez porter des chaussures à semelles plates, accordez une importance au drop qui désigne la différence entre la hauteur de la semelle avant et celle de la semelle arrière. Plus le drop est élevé, plus vous vous rapprochez d’une chaussure de sécurité à talon.

A propos de l’auteur

A la maison, c’est moi qui m’occupe du bricolage et du jardinage! Il faut dire que déjà petite, je suis tombée dans le bain avec des parents très bricoleurs. Je suis adepte du système D et des petites astuces faites maison!

Laissez un commentaire 0 commentaires

Laissez un commentaire: