Construire un bassin à poissons dans son jardin

Vous souhaitez égayer votre jardin et créer vous-même votre bassin à poissons? Bonne idée ! La réalisation d’un bassin de ce type n’est pas très compliquée, cela demande un peu de jugeote, de matériel et d’huile de coude. Suivez- moi !

Le matériel et les outils nécessaires

  • Une pelle et une bêche (ou selon la taille de votre bassin, une mini-pelleteuse)
  • Une bâche dédiée
  • Une feutrine à mettre sous la bâche
  • Des plantes aquatiques
  • Un système de filtration
  • Un capteur de niveau

Renseignez-vous auprès d’aquariophiles avant d’acheter vos poissons afin de bien vérifier l’emplacement idéal de votre bassin (ensoleillement, proximité des arbres), sa taille (plus il sera grand, plus il sera facile à entretenir car plus facilement oxygéné), le nombre et les catégories de poissons qui pourront y cohabiter. Il existe une grande variété de poissons de bassin. Ils se reproduisent plus ou moins vite, et sont plus ou moins facilement visibles, selon leur couleur (vive ou camouflage) et leurs habitudes de vie (en surface ou en profondeur).

Creusez le bassin

C’est la partie la plus fastidieuse, aussi n’hésitez pas à louer une mini-pelleteuse, vous gagnerez en temps et en fatigue. Mais si vous souhaitez garder vos outils manuels, alors prenez votre courage à deux mains, et creusez avec suffisamment de profondeur, plus profond au milieu (au moins 60 cm) permettant ainsi à vos poissons de se protéger des variations de température. Pour vous aider, vous pouvez préalablement dessiner le contour du bassin avec une corde ou un tuyau d’arrosage par exemple, vous guidant ainsi pour respecter la forme et la dimension du bassin souhaitée. Utilisez une planche posée au-dessus du bassin pour en vérifier l’horizontalité. Cela sera plus esthétique et vous permettra de cacher plus facilement la bâche en fin de travail.

Voici une courte vidéo résumant bien le projet :

Installez la feutrine et la bâche

Retirez bien les cailloux, et collez bien la feutrine aux bords de votre bassin. Puis positionnez la bâche. Découpez l’excédent de feutrine et de bâche et couvrez les bords avec des pierres afin d’assurer l’esthétique et la solidité de votre bassin.

C’est prêt, il ne reste plus qu’à remplir votre bassin d’eau

Disposez ensuite les plantes et mettez des pierres autour du bassin pour décorer.




Vous pouvez aussi ajouter une fontaine, une chute d’eau, soyez inventif-ve ! Ce type de complément sera bénéfique à l’oxygénation de votre bassin.

Posez le système de filtration et le capteur de niveau

Contrôler et assurer la qualité de l’eau dans votre bassin est indispensable. Il est d’ailleurs conseillé de réaliser régulièrement des tests de qualité (PH, GH, KH).

La pompe va permettre de faire circuler l’eau dans votre bassin pour l’oxygéner. Le filtre permet de nettoyer l’eau.

Le capteur de niveau, lui, va permettre de contrôler le niveau d’eau de votre bassin, pour le réguler. Il existe plusieurs types de capteurs. N’hésitez pas à demander conseil.

Ainsi régulé, votre bassin demandera très peu d’entretien et une fois vos poissons acclimatés, votre création fera merveille auprès de vos visiteurs! Vous n’aurez qu’à tester la qualité de l’eau régulièrement, et c’est tout.

L'astuce de Florence

Avant de plonger vos poissons dans votre bassin tout neuf, gardez les quelques minutes dans leur sac de transport et plongez le sac directement dans le bassin. Cela leur permettra de s'habituer à la nouvelle température. Au début surtout, observez les régulièrement pour bien vérifier leur bonne acclimatation 😀


Florence- Co-fondatrice du site Lesbricoleuses.fr


J'espère que cet article vous aura aidé à vous lancer ! N'hésitez pas à nous envoyer vos réalisations, nous les posterons, avec votre accord, sur cet article et sur notre compte Instagram !

Vous avez des questions ou avez rencontré des difficultés particulières ? Partagez vos questions/réactions en commentaires !

A propos de l’auteur

Moi, c’est Florence, 49 ans, maman de 3 ado. Etre propriétaire d’une maison, c’est chouette, mais quand on achète un bien avec “du potentiel”, il y a de quoi s’occuper. Mettre la main à la pâte est devenu rapidement indispensable… et puis un réel plaisir. Avoir un compagnon du métier et passionné, ça aide drôlement à choisir les bons outils, à adopter les bons gestes, et à rester zen ! Quel bonheur de partager tout cela avec vous ! On y va?

Laissez un commentaire 0 commentaires

Laissez un commentaire: